Rencontre avec Anne Peres, co-fondatrice  d’Alaena. Une marque de cosmécuetique naturelle formulée avec 100 % d’ingrédients locaux et éco-responsables qu’elle a fondé avec sa maman. Interview ! 

Présentez-vous et parlez-moi de votre parcours ? 

J’ai grandi à Biarritz dans le Sud Ouest de la France, au bord de la mer. J’ai été élevée avec mes sœurs au plus proche de la nature. À 17 ans je suis partie à Paris faire mes études, une classe préparatoire puis une école d’ingénieur. J’ai eu une expérience chez L’Oréal, mais plutôt que de rejoindre un grand groupe, j’ai tout de suite choisi l’entreprenariat à la fin de mes études. J’ai commencé par rejoindre le projet de mon père, chirurgien esthétique à Biarritz, qui souhaitait créer un Spa adossé à son cabinet médical pour offrir à ses patientes une approche globale de la beauté. La Spa Alaena a ouvert en 2015, en parallèle nous avons développé notre propre gamme cosmétique avec l’aide précieuse de ma maman dermatologue.

À quand remonte l’histoire d’Alaena avec votre maman ?

Ma maman a toujours été très sensible au respect de l’environnement. Dans les années 2000, elle prend conscience de la présence de composants chimiques contestés pour leur toxicité dans les cosmétiques. Dans sa pratique médicale, elle reçoit des dizaines de patients chaque jour qui l’interrogent sur les cosmétiques. À l’époque, elle n’achetait que des aliments bio mais conseillait à ses patients des onguents contenant des perturbateurs endocriniens et des cancérigènes, ce qui n’avait pas de sens. 

Elle se remet alors à faire des préparations magistrales en pharmacie en sélectionnant les meilleurs ingrédients naturels et supprimant tous les ingrédients contestés (parabènes, silicones, perturbateurs endocriniens). Elle a très vite remarqué les résultats sur ses patients, la peau retrouvant souplesse et éclat avec ces formules 100% naturelles.
De mon côté, avec l’ouverture du Spa Alaena, je me rends compte que la cosmétique doit évoluer vers plus de naturalité, tout en gardant une grande efficacité et le plaisir du rituel beauté. Nous avons alors réuni nos compétences pour créer la gamme cosmétique Alaena.

D’où vient le nom ? 

Nous sommes 3 sœurs, il s’agit de la contraction de nos prénoms Alaia, Hélène et Anne.

Quel est le concept de la marque ? 
Alaena est la première marque de cosméceutiques bio. Nous souhaitions offrir une autre cosmétologie, alliant l’expertise médicale dans la formulation, à la sécurité et l’éthique du bio. Des formules hautement performantes développées par une dermatologue, avec une certification bio.

Quel type de soins proposez-vous dans votre spa ? 
Nous avons développé des protocoles de soin inspiré du Tui Na, technique de Médecine traditionnelle chinoise. Notre carte comprend des soins visage pour les différents types de peau, des massages et des rituels autour des Bains Japonais, du Hammam et de la Douche Sensorielle.

Pourquoi faire de la cosméceutique ? 
Le terme cosméceutique marque le rapprochement entre la cosmétique et le médical. Alaena est une marque de cosméceutique au sens où nos formules sont hautement concentrées en actifs et approuvées par le milieu médical. La sélection des actifs est inspirée de la médecine esthétique, avec l’utilisation de l’acide hyaluronique, des vitamines, antioxydants, acides aminés et alpha hydroxy acides (AHA). Par ailleurs, l’efficacité de nos formules a été prouvée par des tests en laboratoire, démontrant un effet antivieillissement global.

Quels sont les ingrédients majeurs des soins ? 
Nous avons développé un actif breveté à base de graines germées bio que l’on retrouve dans tous nos produits de soin. Les graines germées sont riches en vitamines, antioxydants et acides aminés. Comme dans le régime végétarien en alimentation, elles permettent d’apporter des protéines aux cellules de la peau. 
Nous utilisons également des actifs naturels issus des biotechnologies comme l’acide hyaluronique dans nos produits anti-âge. Nous varions les huiles végétales précieuses dans nos formules, comme l’huile de buriti, l’huile de framboisier, l’huile de kukui, chacune ayant des apports complémentaires.

Où sont vos laboratoires ? 

L’ensemble de notre production est réalisé dans le Sud Ouest de la France, à une heure de Biarritz, dans une démarche écologique de respect de l’homme et de l’environnement.

Pouvez-vous me parler du sourcing et de la traçabilité des ingrédients contenus dans les formules ?  

L’ensemble de nos produits sont certifiés bio, par l’organisme Ecocert COSMOS. Nos fournisseurs de matières premières ont été soigneusement choisis pour la qualité de leur travail et leur sensibilité écologique. Lorsqu’il est possible, nous favorisons la culture locale. C’est par exemple le cas des huiles végétales de prune et de camélia produites dans le Sud Ouest, des algues rouges dans le Bassin d’Arcachon. Mais nous voyons aussi la peau comme un écosystème qui s’enrichit d’une biodiversité. Ainsi nous sommes ravies de travailler avec des fermes éco-responsables pour la production de chia en Argentine ou encore de kukui à Hawaï.
La traçabilité des ingrédients s’inscrit dans une démarche éthique globale. Pour les emballages, nous favorisons l’usage du verre recyclable à l’infini.

Quels sont les soins phares de la marque ? 
Parmi nos best-sellers on retrouve la Crème hydratante anti-âge, un concentré d’ingrédients naturels hautement performants et une texture doudoune pour repulper la peau ; le Peeling aux acides de fruits et son aspect gelée de citron pour exfolier et redonner à la peau tout son éclat grâce aux alpha hydroxy acides extraits de fruits ; et l’Huile nourrissante au pétales de rose, un cocktail d’huiles végétales précieuses riches en caroténoïdes, pour hydrater le corps mais aussi le visage et les cheveux.

Quelle est la routine de soin Alaena pour avoir une peau lumineuse ? 


La première étape est d’adopter un rituel de nettoyage respectueux des cellules de la peau. Nous conseillons d’utiliser le Savon Mangue & Avocat pour nettoyer le visage et le corps sous la douche. Il s’agit d’un savon saponifié à froid riche en huile d’avocat, beurre de mangue et lait d’ânesse. Sa méthode de production ancestrale nettoie en douceur tout en respectant le film hydrolipidique et laisse la peau toute douce. Il convient à tous les types de peau. Le démaquillage se fait avec l’Huile démaquillante riche en huile végétale de prune et moringa détoxifiant.
Pour l’hydratation on choisit la crème hydratante adaptée à son type de peau que l’on applique matin et soir. Nous en avons trois, la Crème hydratante anti-âge, la Crème hydratante peau mixte et la Crème hydratante peau sensible.
Enfin lorsque l’on a un peu plus de temps, on laisse poser un masque exfoliant (Peeling acides de fruits) pour redonner de l’éclat et resserrer les pores, ou le Masque hydratation intense pour repulper la peau.

Quels sont vos futurs projets ? 

Nous travaillons actuellement sur la formulation de deux nouveaux produits bien spécifiques pour compléter le rituel Alaena. Le lancement est prévu fin 2019.

Quels conseils donneriez-vous aux lecteurs pour se protéger du soleil cet été et avoir un bronzage qui dure ?  

Pour avoir un bronzage parfait, 3 mots : exfolier, hydrater et protéger.
L’exfoliation va permettre d’éliminer les couches superficielles de la peau et obtenir un bronzage uniforme. Pour le visage, on applique le Peeling aux acides de fruits, comme un masque 1 à 2 fois par semaine. Avec les rayons du soleil l’épiderme s’épaissit. Il est important d’exfolier pendant l’été pour éviter d’avoir des boutons à la rentrée. Pour le corps on se fait un gommage 1 fois par semaine (gommage tout abricot). Il faut bien hydrater à la sortie de la douche et se protéger pendant l’exposition avec une crème solaire très haute protection. Nous avons développé la Crème Solaire SPF50+ certifiée bio, qui contient des filtres minéraux sans nanoparticules pour respecter les océans, et une couleur teintée pour éviter les traces blanches. Un soin solaire riche en actifs pour lutter contre le vieillissement photo-induit.