Savoir-faire : Les sac Miller, une affaire de famille

 

2012, la maison Miller voit le jour. Derrière cette jeune marque parisienne, un frère et une sœur : Laurent et Marie, experts depuis 20 ans dans la commercialisation de peausseries destinées à la maroquinerie de maisons de luxe.Rencontre avec Marie Miller dans leur boutique du 10 rue de Crussol.

 

 

 

Comment votre marque Miller a t’elle vu le jour ?

Avec mon frère, nous travaillons dans le cuir depuis une vingtaine d’année. A la base nous sommes agents de tanneurs. Nous mettons en contact des clients français avec des tanneurs italiens qui sont capables de réaliser tel ou tel produit. Au contact des peaux, on s’est dit qu’il y avait des choses à faire, notamment au niveau du rapport qualité prix. Au départ, on a créé notre marque de maroquinerie pour le fun afin de se faire plaisir. Notre histoire a démarré avec des pochettes de couleurs en veau. On a ensuite élargi la gamme en proposant des sacs chics et intemporels pour homme et femme.

 

Pourquoi avoir choisi ce nom ?

On a cherché pendant très longtemps, mais des amis nous ont conseillé de prendre le notre car sa résonnance est internationale. Au début, on était un peu gênés de marquer notre nom de famille sur un sac. Au final ça fonctionne très bien (rire).

 

C’est une histoire de famille en somme ?

Oui, complètement ! Notre mère retraitée de 85 ans est souvent à la boutique. Les clients et les gens du quartier l’adorent. Ils viennent même lui apporter des gâteaux (rire) ou prendre le thé de temps en temps avec elle. Mon frère, le boss, est la tête pensante avec qui tout a commencé. Moi, je suis touche à tout, et mes filles sont devenues nos muses. Elles nous inspirent beaucoup, on leur demande notamment conseil sur l’aspect digital et les réseaux sociaux.

 

Pourquoi des sacs plutôt que des vêtements ?

Je suis folle de sacs. J’ai toujours été un peu ronde, et plus jeune je ne m’éclatais pas vraiment avec les vêtements. Je me suis donc rabattue sur les sacs. Mon amour de la maroquinerie à démarré comme ça !

MILLER_PARIS

 

 

 

La fabrication est elle artisanale ?

Entièrement. Nous sélectionnons les peaux chez les tanneurs italiens que nous représentons principalement en Toscane. Nous donnons ensuite nos idées à notre styliste maroquinière Laurence Lagarde, qui réalise les croquis. Ensuite, tout est envoyé et fabriqué chez notre maroquinier à Florence.

 

Comment définissez vous votre style ?

Dès le départ, notre souhait a été de ne pas se plier à une tendance particulière. On ne trouve pas ça intéressant. Nous respectons avant tout la matière. Tout est fait pour mettre en valeur les peaux. Il n’y a pas de bling-bling ou d’excès de pièces métalliques. Nos collections femme et homme se déclinent au fur à mesure des saisons en une multitude de couleurs dans les plus belles peausseries. Le process de fabrication est entièrement artisanal.

 

Le modèle phare de la marque ?

Il y a une vingtaine de modèles, mais c’est le sac week-end “Country” qui nous suit depuis maintenant 4 ans. Il est très pratique et plait aussi bien aux hommes qu’aux femmes.

 

A quoi ressemble votre clientèle ?

On a rencontré un public qui a su apprécier notre marque sur la base de modèles intemporels et très abordables. Nos clientes sont aussi bien des lycéennes de 15 ans, que des working girls, des hipsters, des pères de famille, ou des femmes plus mûres de 80 ans.

 

Miller Paris
10 rue de Crussol
75011 Paris
01 47 00 19 90
http://millerparis.com

© Crédit photos : Samantha Martinez
E.S

 

 

La Fashionerie