Marseille, adresses coups de coeur

PHOTO © Estelle Rancurel – Sessun Alma

Marseille,  on l’aime, ou on la déteste. C’est une ville populaire métissée avec beaucoup de caractère, un peu trop pour certains, pas pour moi. C’est ce mélange des cultures qui me plait avec en prime le soleil, la mer et la sympathie des gens. Marseille, la chaleureuse aux multiples facettes. Voici une liste d’endroits faciles d’accès, que j’ai fait à pieds (métro ou bus)  en trois jours avec un enfant en poussette.

.

Faire du shopping et manger dans le centre 

1 Sessun Alma dans le 7eme prés du vieux port.
L’âme de la marque Sessùn.

Situé rue Sainte, à deux pas de la boutique historique Sessùn,
ce lieu ouvert réunit les coups de coeur et les inspirations d’Emma François, la fondatrice de la marque marseillaise. Un espace de 170m2 sublime construit dans une ancienne savonnerie. Derrière la lourde porte en acajou, Sessun Alma, a été pensé comme un lieu de vie qui s’articule autour de deux univers. Un espace café-cantine qui propose une cuisine végétarienne locale de saison, où l’on peut découvrir des pièces de céramistes et d’artisans textiles. Et un espace plus cosy qui propose une sélection d’ouvrages d’éditions indépendantes que l’on peut prendre le temps de feuilleter tranquillement.

Sessùn Alma, 127 Rue Sainte, 13007 Marseille
https://www.instagram.com/sessun_alma/?hl=fr

– Photos boutique : Nobuyoshi Takagi

 

.
2 – Le concept-store Jogging Marseille

Lancé en 2015 par Charlotte Brunet et Olivier Amsellem, Jogging est un concept-store mêlant mode, accessoires, lifestyle, art, beauté et restauration. Situé à quelques rues du Vieux-Port, au numéro 103 de la rue de Paradis dans le local d’une ancienne boucherie, Jogging regroupe une soixantaine de marques créateurs haut de gamme de prêt-à-porter masculin et féminin et d’accessoires (Jacquemus, JW Anderson, Cédric Charlier, Amélie Pichard, Byredo…) et de la décoration. La restauration située dans la jolie cour intérieure accueille des jeunes chef(fe)s qui cuisinent sous nos yeux des assiettes du soleil généreuses, raffinées et appétissantes. Franchement, ça vaut le détour ! 

Jogging 103 rue du Paradis, 13006 Marseille.
https://www.joggingjogging.com

3-  Maison Mère, boutique street vintage

Si vous êtes en quête de pièces cultes, c’est la caverne d’Ali Baba. L’accueil est sympathique, il y a du bon son et l’on dégotte des pièces iconiques. Beaucoup de produits U.S vintage : Converse, Nike.. A voir !

Maison Mère, 25 Rue de la République, 13002 Marseille

https://maisonmere.bigcartel.com/products

.
4 – Aux deux comptoirs, boutique de créateurs – restaurant

Nouvelle enseigne de la Rue Grignan, Aux Deux Comptoirs propose des marques de petits créateurs nationaux et internationaux. Ce lieu est vraiment charmant et chaleureux. Et si vous avez une petite fringale,  il est possible de goûter au chocolat chaud servi avec des gâteaux faits-maison, ou de déjeuner  copieusement un menu fait de produits de saison.

Au deux comptoirs
Ouvert du mardi au samedi, de 10h30 à 19h30, et le samedi de 10h à 19h.  
50 rue Grignan, 13001 Marseille

Si vous préférez les grandes enseignes de PAP, vous pouvez toujours aller aux Docks Village dans le quartier réhabilité de la Joliette (Métro La Joliette). Une suite de cinq bâtiments, autrefois des entrepôts hébergeant aujourd’hui des nouveaux commerces (Citadium, Sephora, Printemps, Hugo Boss…). 

Se cultiver :

Il y a le MUCEM mais pas que…

5- L’exposition MAN RAY ET LA MODE dans le 6eme et le 8 eme arrondissement.

Le pitch : en juillet 1921, Man Ray quitte New York pour s’installer à Paris. Il renouvelle alors la photographie de mode, champ alors en pleine expansion mais encore très souvent cantonné au registre documentaire. Il lui confère une dimension expérimentale, faite d’inventivité technique et d’une liberté de ton inédite venue de l’art, de la scène et de la vie culturelle contemporaine. Il s’inscrit aussi bien dans les mouvements d’avant garde de son temps que dans la culture de masse qui émerge alors.

.

Dans le 6eme, au musée Cantini, l’exposition permet de faire découvrir ses photographies de mode et d’aborder l’enrichissement permanent et réciproque qui existe entre les projets artistiques de Man Ray et les productions assujetties à une commande commerciale.
Musée Cantini, 19 Rue Grignan, 13006 Marseille
http://culture.marseille.fr/les-musees-de-marseille/musee-cantini

Dans le 8eme, au musée des Arts Décoratifs de la Faïence et de la Mode – Château Borély, la visite se poursuit avec La mode au temps de Man Ray à travers des robes emblématiques des grandes maisons de couture (Chanel, Schiaparelli), datant des années 1920 et 1930, mises en résonance avec les photographies de l’artiste.

Chateau Borély, Musée des Arts décoratifs, de la Faïence et de la Mode.

http://culture.marseille.fr/les-musees-de-marseille/chateau-borely-musee-des-arts-decoratifs-de-la-faience-et-de-la-mode

Du 8 NOVEMBRE 2019 – 8 MARS 2020

Expositions organisées par la Ville de Marseille et la Réunion des musées nationaux – Grand Palais.

 

6- L’exposition engagée  “Esthétique de l’invisible”de la photographe Pauline Daniel  à la Friche de la Belle de Mai

Direction la Friche de La Belle de Mai dans le  3eme arrondissement derrière la gare Saint-Charles. Un lieu culturel regroupant un skatepark, des restaurants, des salles de spectacle et d’exposition et une soixantaine de structures artistiques et culturelles de toutes disciplines. C’est un endroit alternatif à découvrir absolument si vous êtes féru d’art contemporain. C’est ici qu’a  lieu ce moment l’exposition Esthétique de l’invisible à la galerie la Salle des Machines qui présente le travail de la photographe  Pauline Daniel : « Épluchez-moi», réalisée en 2014 pour et avec les Banques Alimentaires sur le thème de la lutte contre le gaspillage, et « Rêve de l’Autre, la cuisine Africaine muséographiée » réalisée en juin 2014 à la demande de « La maison de Fogasse » sur le thème de la cuisine Africaine.

Juqu’au 19 janvier 2020, La friche de La Belle de Mai , 41 Rue Jobin, 13003 Marseille.

 

7- Le festival des lanternes de Chine du Palais de Longchamp, une visite magique à faire en famille.   

Situé dans le magnifique Parc de Longchamp, c’est un show immersif d’immenses sculptures en soie qui s’ s’illuminent à la tombée de la nuit. Au total 30 tableaux thématiques de lanternes géantes d’animaux (lion, pingouins, zèbres, singes et dragon) dans un décor féérique. Artistique et culturel, c’est magique. 

Gratuit toute la journée et payant quand tout s’illumine à partir de 18h jusqu’à 23h.  
Ouverture du Parc à 18h et fermeture à 23h. 
Gratuité pour les enfants de moins de 2 ans.

photo lafashionerie

Baignade rapide :  

 8 – La plage des catalans

Contrairement à la plage du Prado et des Goudes, la plage des Catalans est accessible quand on se trouve dans le centre de Marseille. C’est une adresse mythique où les marseillais aiment bien se retrouver le dimanche en famille. Bon ce n’est pas la plus belle plage, ni celle qui a l’eau la plus bleue, mais elle est seulement à 15 minutes à pieds du Vieux Port. C’est idéal pour piquer une tête en été comme en hiver. C’est ce que j’ai fait. L’ambiance est sympa, familiale et sportive avec des terrains de Beach Volley qui attirent joueurs et touristes toute l’année

photo La Fashionerie

.

 

 9 Une marque marseillaise coup de coeur 

Jetronomy, une marque de Slowcosmétique  made in Marseille au service des personnes actives.  La marque fabrique des produits écoresponsables, sains, 100% naturels conçus en Provence où l’éthique est au cœur de tout. Au delà de son savon, Jetronomy a lancé une gamme de soins composé d’un sérum tenseur pour les yeux, un élixir hydratant, et un gel nettoyant. Tous les produits sont mixtes et disposent du label qualité France produits à Marseille. 

 

 

 

 

 

La Fashionerie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *