Le Fil Paris, marque responsable qui défend le zéro déchet et l’humain. 

J’ai un gros coup de cœur pour Le Fil Paris, marque fondée par deux anciennes étudiantes de l’Istituto Marangoni Paris qui appellent à l’éco responsabilité et la prise de conscience. Une première collection SS21 imaginée pendant le confinement dévoile des créations contemporaines qui mettent en avant les multicouches et la fusion des matières. Chaque pièce porte le prénom d’une personne ayant aidé à développer la collection. 

Pouvez -vous nous résumer votre background ?

Lyn Abdel Rahman : je suis d’origine libanaise mais j’ai grandi aux Émirats arabes unis, puis vécu au Liban afin d’obtenir un Bachelor en graphisme de l’Université américaine à Beyrouth. Paris m’a toujours fasciné, pour son patrimoine, son histoire, son artisanat et son luxe, notamment en matière de mode ou de design. Je me suis donc installée ici, car mon désir ultime était de faire un pas en avant dans l’univers de la mode. J’ai obtenu un Master en Design de Mode à Paris à l’Istituto Marangoni, où j’ai rencontré Filza, avec qui j’ai crée le Fil. 

 Filza Marri : je suis d’origine Pakistanaise. J’ai ensuite déménagé en Italie puis à Paris pour mon diplôme de maîtrise à l’Istituto Marangoni.J’ai aussi travailler pour Victoria / Tomas avant de lancer ma marque avec Lyn.
Mais j’ai gardé un lien très fort avec le Pakistan car toutes nos chutes de tissus sont envoyées là-bas dans une démarche d’upcycling. 

Pourquoi le nom de votre marque ?

C’est la contraction de l’association de nos deux prénoms, et puis le fil est aussi la matière que l’on utilise pour créer le vêtement.

 Décrivez votre première collection ?

C’est une collection qui reflète le multiculturalisme.Il y a beaucoup de couleurs car nous sommes issues de cultures différentes. Nous avons aussi beaucoup voyagé avant de poser nos valises à Paris. On a aussi besoin de couleur, de transparence, de légèreté, surtout dans cette période très pesante pour l’ensemble de la planète.

Comment est -née votre marque ?

Lors de la pandémie. Face aux difficultés que rencontre le monde, nous avons décidé de nous engager socialement et de manière éco responsable. Nous avons notamment une approche zéro déchet.

Comment avez-vous fabriqué la collection ? 

La collection est imaginée à Paris, où nous réalisons les dessins et les patrons. Nous sélectionnons le tissu en Inde ou en Italie, puis nous faisons couper et tout assembler au Portugal. Chaque pièce porte le prénom d’une personne ayant aidé à développer la collection. 

Quels sont vos tissus de prédilection ?

Nous travaillons avec des tissus comme l’organza et le crêpe qui viennent d’Italie. Les restes de matières qui servent à fabriquer nos vêtements sont par exemple utilisés pour fabriquer des boutons sur mesure de différentes tailles et formes. Les chutes de tissus restantes sont données aux femmes dans les zones rurales de Sindh (au Pakistan), connues pour la création de SINDHI RALLI, un patchwork traditionnel fait de morceaux de tissus déchirés en carrés et triangles, cousus ensembles. La vente de ces pièces permet à ces femmes de devenir indépendantes. Il y a une vraie démarche écologique et sociale dans notre travail. 

LE FIL PARIS vient de lancer sa plateforme e-commerce.

Tous les modèles de la collection sont désormais disponibles. 

 

La Fashionerie

Leave a Reply

Your email address will not be published.